Menu

2018/3

Vous êtes ici

Loi régelementant la sécurité privée et particulière: opportunités ou menaces?

La loi existante du 10 avril 1990 réglementant lasécurité privée et particulière (dite « Loi Tobback »), a été intégralement remplacée. Modifiée à plus de vingt reprises au fil des ans, elle était devenue quasiment illisible. Sa réécriture a abouti à l’adoption, le 2 octobre 2017, de la « Loi Jambon ».
Trois auteurs nous détaillent cette fameuse nouvelle législation : Marc Cools, Professeur de criminologie à l’UGent et à la VUB, Rani Berlo et Filip Smeets, tous deux issus de la Securitas Academy.
À l’échelle internationale, nous constatons que nombre de pays emploient davantage de personnel de sécurité privé que de personnel policier. Emmanuel-Pierre Guittet, chercheur et expert à l’impressionnant curriculum, répond à nos questions à propos du succès grandissant du secteur de la sécurité privée et du « déclin » de la position centrale des services de police.
Le ministre de la Sécurité et de l’Intérieur, Jan Jambon et les représentants de la Fédération des entreprises de Belgique (FEB), Marc Moris, et Erik Peetermans, nous livrent leur propre perspective du texte de loi.
Le secteur de la sécurité privée est un maillon à part entière de la chaîne de la sécurité. Fernand Hollevoet (G4S Belgium), clarifie le rôle de soutien que peut jouer le secteur de la sécurité privée pour les services de police.
Dans sa contribution, Eric Wauters, secrétaire adjoint de la Commission permanente de la police locale met l’accent sur la sollicitation grandissante de la police intégrée et sur le lien avec le débat relatif aux tâches essentielles.
L’évolution logique voudrait que des liens de coopération soient noués avec le secteur de la sécurité privée. Il insiste pour que certaines conditions de base soient respectées.
Le 23 février 2018, le CPL a organisé la journée d’étude nationale « Faut-il avoir peur de la sécurité privée ? » qui s’est tenue à Louvain-la-Neuve. La section wallonne du CPL nous en rapporte les éléments essentiels.
De la même manière, le professeur et expert en sécurité Willy Bruggeman était en visite dans la section limbourgeoise du CPL. Ses expériences au sujet de la Commission d’enquête sur les attentats terroristes nous sont rapportées.
Selon moi, le secteur de la sécurité privée continuera à oeuvrer dans l’ombre de son « grand frère ». À ce sujet, nous donnons la parole à Evelien De Pauw, doctorante et assistante à l’UGent.

 

Contenu

  • Blue Mind - Loi réglementant la sécurité privée et particulière: opportunités ou menaces?
  • Blue Link - Focus sur des sujets d'actualité policière
  • Blue Lead - L'extension des compétences confiés au secteur privé
  • Blue Snaps - L'actualité du monde policier en images
  • Blue Talks - La place et le rôle de la sécurité privée aux côtés des forces de police
  • Blue Line - Les engagements du ministre en matière de sécurité privée
  • Blue Trends - Police et secteur privé, une relation "j'aime, moi non plus"?
  • CPL Minds - Quelques activités du CPL sous la loupe
  • Blue Spirit - Dans l'ombre du grand frère?