Menu

2020/1

Vous êtes ici

Blue Minds 2020/1 | Les violences envers la police

En résumé

Blue Minds 2020/1 | Les violences envers la policeComment les policiers gèrent-ils l'augmentation de la violence dans la société ? Quelles sont les conséquences de l'absentéisme lié à des faits de violence ? En quoi consiste la tolérance zéro appliquée par le parquet de Flandre-Orientale aux dossiers de violence contre les forces de l'ordre ? Comment gérer des faits de violence extrême au sein d'un corps de police ?

Vous lisez les réponses à ces questions, et à bien d’autres encore, dans ce numéro de Blue Minds consacré aux violences envers la police. Des interviews avec Marc De Mesmaeker (commissaire-général de la police fédérale), Kathleen Stinckens (présidente du Comité P) et Christian Beaupère (chef de corps de la zone de police de Liège), et des contributions axées sur le parquet de Flandre-Orientale et sur la police locale de Bruxelles-Ouest font de ce Blue Minds à nouveau une lecture indispensable à toute personne s'intéressant à la police et à son lien avec la société.

Article sous les projecteurs

Pour ce numéro thématique consacré à la violence envers les forces de l’ordre, Blue Minds a tenu à donner la parole à Kathleen Stinckens, présidente du Comité P et à Marc De Mesmaeker, commissaire général de la police fédérale. Leurs regards croisés sont de nature à alimenter le débat et à faire le point sur un sujet sensible et chargé émotionnellement.

La violence n'est pas une fatalité du métier

Blue Minds 2020/1, c'est aussi ...

Blue Talks | La police profondément meurtrie

Le 29 mai 2018, deux collègues liégeoises sont assassinées et plusieurs autres blessés. Le 9 septembre 2019, un autre inspecteur liégeois est abattu d’une balle dans la tête. De tels faits sont de plus en plus fréquents au sein de la police. C’est pourquoi, nous avons rencontré Christian Beaupère, chef de corps de la zone de Liège, pour savoir comment de tels traumatismes sont ressentis et gérés au sein de sa Zone.

Blue Line | Malgré la violence ... Nous restons motivés !

Commençons par les présentations … La police locale de Bruxelles-Ouest (Molenbeek-Saint-Jean/Jette/Ganshoren/Koekelberg/Berchem-Sainte-Agathe) compte 867 collaborateurs (idéalement 1.010), responsables de 222.069 habitants. Chaque année, la Zone se charge de quelque 55.000 interventions et met, bon an mal an, 850 personnes à la disposition du parquet du procureur du Roi de Bruxelles. Forcément, cela génère des situations où la violence est susceptible de se manifester …

Blue Trends | Tolérance zéro pour les violences contre la police

Le parquet de Flandre-Orientale applique une tolérance zéro aux dossiers de violence contre les forces de l’ordre. Ces directives internes sont reprises dans une note de service interne datant du 24 octobre 2018. De tels faits de violence contre les forces de police font systématiquement l’objet de poursuites pénales et une relaxe pour des raisons d’opportunité n’est pas une option !

Et encore ...

Blue Mind - Le monopole de l'usage de la violence !?
Blue Link - Focus sur des sujets d'actualité policière
Blue Snaps - Liège : les violences envers la police
CPL Minds - CPL Awards 2019 : voici les lauréats !
Blue Spirit - People talking without speaking

Vous ne lisez pas encore Blue Minds ?